Bonjour mes petits cœurs nucléaire chez plus trop quoi ! Aujourd’hui, nouvelle production marvel avec Captain Marvel. Fabuleux comme intro. Bon, je n’avais pas envie de le voir puis les critiques, le fait que ça fait chier les mascu, autant donner un billet pour encourager les persos féminins dans les blockbuster. Si, ça aide vraiment…

Vers (Brie Larson)(ça se prononce veurse, pas ver) est une soldate Kree. Elle combat les Skrulls mais lors d’une mission, elle est kidnappée et des souvenirs étranges lui reviennent. Elle s’échappe et s’écrase sur notre bonne vieille terre dans les années 80 et sur le bon vieux Fury des années 80. Elle va tenter de comprendre d’où viennent ses souvenirs.

Captain Marvel de Anna Boden et Ryan Fleck

Gosh, que je suis déçue et mitigée ! Je crois que les trucs vraiment cools durent deux minutes cumulées et le reste est, pour moi, vu, cliché voire même sans intérêt. Je suis dure mais c’est à la hauteur de ma déception. Pendant le film, je m’en faisais la réflexion. J’espérais que ça remontrait mais non. La révélation a d’ailleurs confirmé les clichés du genre et ça m’a enfoncé. Mais à partir de là, elle embrassé enfin ses pouvoirs. Ya plus qu’à kiffer les money shot.

Le pire est que je ne peux pas trop vous dire pourquoi je n’ai pas aimé parce que c’est un tout ou des détails qui spoilent. Je suis donc bloquée. Mais les seuls points positifs sont que certains plans en CGI avec ses pouvoirs sont vraiment très beaux. Ça m’a rappelle un peu Doctor Strange. J’aime bien son uniforme et il y a des plans (verticaux) assez cools même si ça dure moins d’une minute cumulée.

Si j’avais été surprise par le perso de Wonder Woman, là, c’est le vide total. Un personnage invincible. Super. Hâte de la voir mettre une patate de foraine à Thanos et qu’End War dure 10min. Parce que les « non mais elle est manipulée pendant 3/4 du film », pour moi, ce n’est pas un défaut. Si la naïveté est un défaut alors j’aime pas ce monde. Pour moi, être manipulée, c’est croire ce que dit l’autre sans vérifier par soi-même. Donc là, oui, elle a un défaut mais vous allez pas l’aimer.

Je vous passe les messages soit-disant positifs mais que je trouve nocifs ou, au pire, pas fous : contrôle versus émotion (je sais, ça se retourne à la fin mais c’est pas clair) et la gamine qui incite sa mère à aller au casse-pipe. Faisons comme ça !

J’avais peur qu’elle ne soit qu’un héros avec des boobs et c’est pas loin. Elle est quand même moins cul coincé que Captain América (qui lui aussi à peu de défaut, ce qui le rend à mes yeux chiants au possible, en plus, il a moins d’humour de Carol, un point pour elle)(c’est peut-être leur rang qui les rend sérieux ?) mais j’ai pas eu d’empathie comme avec WW ou même Black Widow ou même la Sorcière Rouge. Et pourtant, on ne voit pas beaucoup ces persos-là.

Heureusement, ils ont mis Fury en side kick rigolo et un chat. Meilleur rôle. Je suis aussi déçue du personnage de Maria Rambeau (Lashana Lynch), la « meilleure amie » de Captain Marvel. Je passe sur le fait que l’amitié avec soit bâclée voire un peu ambigûe et qu’ils auraient pas assumé leur homosexualité (en vrai, j’en sais rien). Et ça, c’est moche en 2019. Les « méchants » sont fades et on le sent venir (car oui, je n’ai aucun souvenir des autres Marvel donc j’ai pas capté qu’on les avait déjà vu, sauf Lee Pace, lui j’ai reconnu). Merci aux symboles des couleurs. Ok, là, ils ont un peu varié avec le vert contre le violet. Bravo !

Bref, un film passable, malheureusement. J’aurais tellement aimé dire autre chose. Être agréablement surprise mais non. Bon bah next !

Portez-vous bien !