Un dernier verre après la guerre et Ténèbres prenez moi la main

Les deux premières aventures de Kenzie et Genaro

Il y a très longtemps, environ cinq ans, j’ai découvert Dennis Lehane, écrivain américain dont certains livres ont été adapté en films. Pour les plus connus, donc ceux qui sont sortis en films (plus ou moins bien réussi), nous avons Shutter Island, Mystic River et Gone, baby, gone (moins réussi). Ça tombe bien, je voulais seulement vous parler de la série des Patrick Kenzie et Angela Genaro. En gros, ils sont les héros, deux détectives privés, de :

  • Un dernier verre avant la guerre,
  • Ténèbres, prenez-moi la main, (mon préféré, si bien que je ne voulais pas sortir de la rame, plongé dans mon livre)
  • Sacré,
  • Gone, baby, gone,
  • Prière pour la pluie et
  • Moonlight line. (un peu moins bon)

C’est si bien écrit, et si drôle, qu’hier en voulant seulement décortiquer l’écriture de Lehane, j’ai eu du mal à m’arrêter de lire après quatre ou cinq chapitres. Même si les histoires ne sont pas  forcement drôles, souvent des meurtres, des viols ou encore des enlèvements  le ton employé est toujours léger. Aussi parce que c’est écrit à la première personne et que Kenzie est quelqu’un de fort caustique (j’en suis un peu amoureuse).