Bonjour mes petites musiques tectoniques ! Aujourd’hui, 3e film du réalisateur Rodrigo Sorogoyen avec El Reino et son acteur fétiche Antonio de la Torre. Je ne vous avais pas parlé de Que Dios Nos Perdone mais c’était un très beau thriller, que vaut ce nouvel opus ?

Manuel López-Vidal (Antonio de la Torre) est une homme politique qui profite bien de la vie, surtout de la vie offerte par ses magouilles en tout genre. Mais il n’est pas seul à utiliser l’argent du contribuable et lorsqu’il est inculpé, il décide qu’il ne tombera pas seul.

Par rapport à l’autre film, il est plus speed et plus complexe à comprendre surtout si comme moi, vous avez du mal avec la politique et les magouilles. Mais, il est mené d’une main de maître et surtout il apporte énormément de bonnes idées de mise en scène.

L’histoire est une descente aux enfers mais contrairement aux autres descentes, là, c’est réaliste et surtout on suit un mec pas forcément sympathie donc moins d’empathie. Sa descente est plutôt soft donc.

Mais cette descente est formidablement bien mise en valeur grâce à l’étalonnage. Les plans sont de plus en sombres jusqu’à parfois être complètement dans le noir. C’est une très belle mise en scène.

La deuxième belle idée est toujours cette utilisation du plan-séquence que l’on ne remarque pas tant on est pris dans l’action. Il y en plusieurs et plus, on avance, plus ça semble s’allonger. Le film suit l’intériorité du personnage.

On le suit encore plus avec la musique qui est presque là tout du long disparaissant et nous laissant seul·es face aux déboires de notre ami qui tente de survivre. J’espère que tout le monde aime cette musique car elle laisse peu de répit et est très très prenante à certains moments. Mais ça renforce le côté speed et intense du personnage.

D’ailleurs en parlant personnage, Antonio de la Torre est dans TOUTES LES SCÈNES. Je crois pas m’en souvenir d’un sans lui. On pourrait presque y voir un narrateur externe mais viser à lui. Tou·tes les acteur·trices jouent extrêmement bien et on se laisse happer par ce monde qui ne me fait pas rêver.

Bref, un film très intéressant à voir surtout pour la mise en scène !

Portez-vous bien !