« Je prends des cours de néo chamanisme.
– Ah ah ah ah
– C’est pas ce que tu crois, je t’assure !
– Ah ah ah ah ah »

Voilà à peu près ce que je reçois comme réponse quand je le dis. Peut-être qu’actuellement, en lisant, cela, vous pensez « qu’est ce qu’elle va nous sortir encore ? ».

Sachez tout d’abord que ce n’est pas du chamanisme comme on le pense (grâce/à cause des films), je ne cours pas nue dans les bois sous acide pour me frotter à un ours. Non. Stop fantasme. Cela ne peut être ça puisque nous, occidentaux, n’avons pas/plus/peu de connexion avec le monde invisible. Par contre, certaines personnes l’ont.

L’une d’elle, que j’ai connu puisque c’est ma psychologue, m’a permis de vivre et d’expérimenter son monde et une autre vision de la vie.

Qu’est ce que le néo-chamanisme (enfin une des façons de l’aborder) ?

Vous vous en doutez peut-être c’est très dur à expliquer. Surtout que je n’ai fais qu’une année, donc je ne peux pas savoir si qui se passe ensuite. Je ne peux parler que de ce que j’ai vécu.

Le néo chamanisme c’est ne plus avoir peur de la mort. Chaque chose doit prendre fin, y compris nous. Avoir peur de la mort c’est avoir peur de la vie. Le deux sont liés et au milieu il y a l’amour. L’amour meurt aussi mais elle apporte la vie.
A plus petite échelle, c’est faire quelque chose en sachant pertinemment qu’elle prendra fin. Pas de regret, pas de remord, vivre l’instant présent jusqu’à ce que cela se termine.

C’est aussi faire confiance à la vie. Il n’y a pas de hasard. Chaque chose qui nous arrive, chaque rencontre, chaque amour, chaque chagrin nous apprend quelque chose sur nous, nous fait grandir, nous pousse ailleurs.

Le néo chamanisme c’est aussi comprendre que tout fait parti de nous. Quand quelqu’un m’énerve, c’est qu’elle touche/réveille chez moi un aspect que je n’aime pas ou que je ne veux pas voir. En faite, ce n’est pas la personne que nous n’aimons pas mais ce qu’elle réveille chez nous.
C’est aussi comprendre qu’un comportement que nous avons peut réveiller chez l’autre une part qu’il n’aime pas. Ainsi la gentillesse n’est pas toujours bien accueilli. Chacun a sa perception, elle diffère beaucoup.

C’est aussi percevoir l’énergie des corps. Tout être (humain, animal, plante, la musique) émet de l’énergie. Elle bouge sans cesse. Et elle ne ment jamais. Exemple. En couple, lorsque la moitié tente de montrer un visage amical mais qu’au fond de nous on sent que c’est un masque. L’énergie de la moitié n’est pas en accord avec son comportement et on peut le sentir. Tout le monde est sensible à ça mais peu le remarque et peut le décrypter.

J’oublie sûrement beaucoup d’aspect mais ce sont pour moi les principaux enseignements que j’ai pu retenir et mettre en place dans ma vie.

Rivière

Qu’est ce que cela apporte ?

Déjà de pouvoir écrire et dévoiler ceci. Ne plus avoir honte d’avoir choisi de faire ça plutôt qu’un stage dans un ashram ou tout autre expérience « acceptable » de nos jours mais qui ne l’était pas y’a 10 ans.

La formation m’a permis de relativiser. Au travail, je m’énervais très vite pensant qu’on me blâmait alors qu’on ne faisait que juger mon travail et pas moi personnellement. J’ai découvert que j’étais sensible à la critique car cela réveille en moi ma part qui ne peut pas être parfaite. Rien qu’en m’en rendant compte j’ai arrêté de m’énerver et je vis mieux la critique, une sorte d’aide pour penser à une autre idée, une autre approche.

J’ai appris à profiter des choses qui m’arrivent. Comme je sais qu’elles vont se terminer et qu’elles ne reviendront pas, que la vie me donne l’occasion de les vivre, j’y vais sans me poser dix mille questions comme avant. Ça soulage tellement !

Même s’il faut avoir une bonne dose d’audace pour faire la formation (je le conçois), elle en apporte beaucoup aussi. Elle permet de réfléchir sur le monde, sur notre vie, sur nos chemins de pensée tout tracés. Cela m’a apporté beaucoup de remise en question et d’ouverture sur le monde. Cela aide à ne pas croire que nous seuls détenons la vérité et surtout qu’il existe autant de vérité que de personne sur terre.

J’ai aussi découvert l’énergie. Je dis pas que je suis capable de voir tout mais je commence à sentir mieux les choses. J’arrive à capter parfois l’énergie de telle ou telle personne. Je vois comment elles réagissent entre elle a ça. C’est assez fascinant de se dire qu’on a oublié tout ça.

Pour résumé, cela apporte du calme, de la paix intérieure, plus de force, plus d’ouverture au monde et beaucoup d’amour.

En savoir plus

Si mon témoignage vous a intéressé rendez-vous sur le site de la formation que j’ai suivi ou ici pour voir quelques vidéos de ma psy qui parle mieux que moi de ça. Elle ne fait pas que la formation mais aussi beaucoup de stages, qui eux aussi permettent de grandir, de se sentir mieux, d’affronter ses problèmes et de les régler.

Portez-vous bien !

Salle de cours