Aujourd’hui je vais vous livrer la recette de la soupe miso qui m’a été enseignée par un véritable japonais. Ce n’est donc évidemment pas celle des restaurants (pas) japonais que l’on trouve un peu partout. Le miso est une pâte de soja fermenté.

Pour une soupe miso, il vous faut :

– des algues kombu

– du poisson séché ou des chiitakés pour la version végétale

– du miso

– des légumes (aubergine, pomme de terre, oignon, courgette, carotte, mais… ceux que vous voulez)

– du poisson ou de la viande (optionnel)

– des algues wakame

– du tofu (optionnel)

  1. Dans de l’eau frémissante (jamais faire bouillir la soupe), plonger un peu d’algue kombu. Laisser infuser environ 30min.
  2. Quand l’eau est jaune, enlever les algues et plonger une poignée de poisson séché. Idem, environ 10lin. Vous obtenez le dashi, le bouillon traditionnel de la cuisine cuite japonaise.
  3. Pocher la viande ou le poisson et l’ajouter au bouillon.
  4. Plonger les légumes, les laisser cuire.
  5. Quand c’est cuit, ajouter autant de miso que nécessaire (goûter c’est le meilleur moyen de savoir)
  6. Ajouter en plus les wakame et/ou le tofu.

C’est prêt ! Normalement vous devriez sentir la différence, autant gustativement que pour la fraîcheur et l’intérêt de la soupe. Merci aux chefs du cours de sushi du restaurant Isse.

Joie du soir

Une photo publiée par @rourouxsb le