« J’ai une chaise, viens t’assoir / J’ai un lit, viens te coucher »

Le vocabulaire

Les mots ont changé entre l’époque des « smacks » et aujourd’hui mes 22 ans. Maintenant on dit « chopper ». J’ai mis du temps à comprendre que ce mot voulait dire « embrasser » et pas attraper. Après y’a pas d’entre deux : on passe direct à « ken », « baiser », « niquer », « se la(e) faire » et autres expressions sympathiques. « Ken » doit être la pire de toutes. Pour moi, Ken c’est le mec de Barbie !

Quand on est dans la phase de « chasse », on peut avoir un « crush » ou une « target », la/le personne qu’on cherche à conquérir. Les autres mecs intéressants deviennent alors des « potentiels ». Pour moi, les potentiels sont des mecs qui sont sympas mais qui ne font pas battre mon cœur. Ca pourrait le faire mais il faudrait que je fasse un effort pour.

Où est passé le romantisme ?

Moi, j’ai pas envie d’embrasser un mec et direct passer à la casserole. Je veux du romantisme, bordel de bois (enfin en ce moment c’est différent mais en général je pense comme ça). Comme je dis souvent « je ne couche pas pour me faire aimer mais l’inverse ». Coucher avec des sentiments apportent une dimension supplémentaire je trouve à l’acte. Au moins, on l’aura voulu celui-là ! Je vis peut-être un peu trop avec des mecs pas classes, je ne sais pas, mais les romantiques se font rares je trouve.

Après je sais que les mecs ont du mal à avouer leur romantisme lorsqu’ils sont en groupe. Effet de groupe. J’en connais quelque uns qui le sont et qui peuvent être les pires des misogynes pour le fun.

Bien entendu, le romantisme c’est bien mais pas trop non plus, on est pas au pays des bizounours.