Le symdrôme des deux montres

Bonjour, je porte deux montres

Bonjour, je porte deux montres (elles sont belles <3)

Mais mentalement, ça va ! J’ai une bonne explication pour ça. Elles sont toutes les deux des cadeaux.

Les cadeaux représentent pour moi quelque chose de très important. Pour moi, ils sont la preuve de l’amour que j’apporte à mes proches ; et inversement. Donc dès que l’on me fait un cadeau, même un truc pourri, je le garde comme si c’était de l’or.

Selon Gary Chapman il existe 5 langues d’amour :

  • les douces paroles,
  • les services rendus,
  • le toucher,
  • les moments d’exception
  • et les cadeaux.

Chacun a sa façon d’aimer, voire deux façons dans cette liste. Mon premier langages d’amour est « les moments d’exception ». J’ai besoin de vivre des moments avec les gens que j’aime. Des moments privilégiés, des moments rien qu’à nous. Si je ne passe plus de temps avec quelqu’un, je perds de l’intérêt ; et si c’était mon copain, bah c’est la rupture qui s’approche. Ce langage est sympa mais assez pesant. Je reviens à être boulimique des autres.

Mais quelle chance ! J’ai un deuxième langage d’amour : les cadeaux. Je ne fais jamais un cadeau si je ne sais pas au fond de moi que ça plaira à la personne. Il faut que le cadeau lui corresponde. Jamais je n’ai acheté de cadeau juste pour offrir quelque chose sans me soucier de si ça lui plaira. Je fais très attention. D’ailleurs au moment de donner le cadeau, j’ai toujours l’appréhension de mettre tromper.

Au contraire de si l’on se trompe en m’offrant quelque chose. Si l’on m’offre imaginons un mug rose et que ma couleur préférée est le vert, cela ne me dérangera pas plus que ça. Je garderai le mug aussi longtemps que possible. D’ailleurs j’en ai encore un, je m’en sers toutes les semaines au petit déjeuné, offert par une ancienne meilleure amie. Il doit être vieux de dix ans. Je garde tous les cadeaux que l’on me fait. Ca peut aller d’un vêtement, d’un bijoux, d’un morceau de papier avec un dessin dessus ou encore une rose (que j’aurai laissé sécher pour la conserver).

Fleurs séchés, pleines de signification.

Fleurs séchées, pleines de signification.

La plus petite des montres m’a été offert pour mon anniversaire par six très très bons amis et l’autre par mon ex. Je ne peux pas choisir laquelle mettre (et je me ferai engueuler si je ne mettais pas la petite) alors je mets les deux. En plus ça me rappelle Adamsberg, le personnage, que j’adore par la même occasion,  de Fred Vargas qui a deux montres mais pas régler aux même heures, les miennes si.

Bon, garder tous les cadeaux c’est bien mais ça prend de la place. Je fais le vœu d’un jour avoir une assez grande pièce pour mettre tout l’amour que j’ai reçu depuis ma venue au monde.

Add a Comment

You must be logged in to post a comment