Le monde de Sweetberry

Legend // www.sweetberry.fr

Legend

Posté le 21.01.2016 • Salles obscures & petit écran

Brian Helgeland

Avec Tom Hardy, Emily Browning, Paul Anderson

20 janvier 2016

2h11

Historique, biopic, policier

Good morning les petits anglais ! Aujourd’hui, on va parler d’un acteur qui est cher à mon coeur, bon et par extension d’un film aussi. D’un acteur qui a su conquérir mon âme !… Je m’emporte. En plus, c’est double dose pour ce film !

Ronald et Reginald Kray sont des jumeaux, mais pas n’importe quelle paire : des jumeaux gangsta (des mafieux plutôt mais ils aiment répété ce mot dans le film). Ils dirigent ensemble une pègre de Londres en investissant dans des casinos et des clubs. Ils gèrent aussi tout un tas de fraudes. Ils sont bien sur suivi par la police qui a un mal fou à mettre la main dessus. Ce duo aurait pu être parfait si Reg n’était pas tombé amoureux et son frère, Ron, un peu moins fou.

legendTom Hardyyyyyyyy joue les deux frères. Ça a été bien entendu déjà vu qu’un acteur incarne des jumeaux (dans la série The Following, il y en a). Mais là, c’est poussé terriblement loin. Il a des instants où j’oubliais que c’était Tom Hardy qui jouait Ron tant son personnage est plus grimé, même si sa voix reste plus proche de l’acteur lui-même à cause du dentier (un peu voyant j’ai trouvé). Alors que Reg, toujours Tom, est plus ressemblant à l’acteur physiquement mais il a transformé sa voix pour qu’elle soit plus aiguë.

Mais il a aussi une prouesse au niveau des images. Gérer les doublures a été vraiment bien fait ! J’ai essayé de chercher des faux-raccords ou de discerner le faux du vrai, et ma foi, se fut compliqué. Il y a même un moment où il s’auto-touche la jambe (il n’y pas d’autres mots) et c’est bluffant. La première image du film, les deux dans la même voiture, m’a littéralement fait buggé le cerveau.

Ce que j’ai bien aimé aussi est le traitement des deux frères mais aussi des autres personnages. Jusqu’à bout, même un mec insignifiant peut se révéler important et n’est jamais délaissé dans l’histoire. On comprend la personnalité de chacun même si c’est plus compliqué pour les frères vu qu’ils sont relativement imprévisibles et torturés à degrés différents. Leur folie est si prononcée que certaines scènes deviennent loufoques alord qu’il n’y a factuellement rien de drôle.
Le tempérament de Ron joue beaucoup.

Ce film n’est pas qu’un film de gangsta. Cest aussi un drame sur les liens familiaux, les engagements que l’on tient coûte que coûte, sur l’espoir que l’on fonde sur un rêve et bien sûr sur la gestion de personnages aussi différents que forts que sont les deux frères. Malgré leur « juméléités », ils ne se ressemblent pas vraiment et doivent vivre avec ces différences. Pour le meilleur et le pire.

Le rôle du narrateur, ici de la narratrice, est extrêmement bien employé ! Cela met parfaitement en image la différence entre narrateur-trice et héros-héroïne d’une histoire. Chapeau. La bande son est très presente. Il y a beaucoup de musique de l’époque et d’arrangement pour des scènes de violence, ce qui m’a rappelé Birdman par moment. La photo est très belle, comme souvent dans les films des années 70-80.

Bref, un bon film pour essayer d’approcher ces deux frères hors-normes ! Et voir deux fois plus de Tom Hardy gnééé

Portez-vous bien !

Note cet article :

Comment dire...Peu mieux faireSans plusSympaGénial !
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *