Le monde de Sweetberry

Les dissociés // www.sweetberry.fr

Les dissociés

Posté le 28.11.2015 • Salles obscures & petit écran

Raphaël Descraques, Julien Josselin, Vincent Tirel

Avec Raphaël Descraques, Marsu Lacroix, Julien Josselin

1h15

Comédie, fanstastique

Bonjour les petits sucres ! Aujourd’hui abordons un film un peu particulier (vu que c’est la semaine des trucs particuliers) car fait par des jeunes d’internet et diffusé gratuitement sur le net ! Golden Moustache et la bande des suricates présentent Les dissociés, le premier long métrage de Raphaël Descraques, Julien Josselin et Vincent Tirel.

Les dissociés sont des êtres qui peuvent changer de corps à volonté. Ils vivent en communautés et ont des règles à suivre. Tout bascule le jour où Milo enfreint une des lois et est banni du clan. Pour l’arrêter, deux dissociés volent les corps de Lily et Ben, plongés dans un monde qu’ils n’imaginaient pas, bien malgré eux.

Les-DissociésJe dois dire que j’ai été prise par l’histoire mais encore plus par les messages véhiculés. Le sujet était sensible. Échange de corps veut dire échange de vie et donc de point de vue. Que se passe-t-il quand une femme se retrouve dans un corps d’homme ? Il y a même un passage sur l’identité de genre.

L’histoire est assez basique et très emprise du monde des jeux-video (avec les niveaux, le boss final etc) j’ai trouvé. Et pour moi c’est évidemment pas une critique. Mais la faiblesse scénaristique est vite balayé par les personnages différents et les thèmes employés. Pendant presque la moitié du film, on ne comprend pas bien qui sont les héros de l’histoire. Puis on se rend compte qu’il y en a plusieurs et que chacun a son rôle à jouer.

Petit point négatif mais qui m’est personnel : j’avais l’impression de voir une tonne de kaméo alors que c’est juste des acteurs qui se connaissent.

Donc c’est un bon premier long métrage pour les Suricates. J’espére qu’ils ont referont d’autres !

Portez-vous bien !

Note cet article :

Comment dire...Peu mieux faireSans plusSympaGénial !
Loading...

    Marie dit :

    Ouiii moi aussi j’ai beaucoup aimé et j’ai surtout trouvé que toute cette question du genre était traité avec beaucoup de finesse ! Notamment le jeu d’acteur de Raphael Descraques quand il joue Lily, qui ne tombe pas du tout dans les clichés de l' »homme-femme » hyper-exagéré, et ça fait du bien 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *