Il y a toujours des clichés dans les films et les séries. Même si certains tendent à disparaître dû à l’évolution de la société, il reste des détails qui me chiffonnent toujours autant.

L’emploi du temps des protagonistes

Qui n’a jamais eu l’impression que les héros travaillent à peu près deux heures par jour ? On voit souvent les personnages prendre leurs temps le matin, ils sont les seuls à pouvoir respecter les consignes nutritionnelles du petit déj. Ils se lèvent quand le soleil est déjà là, allez on va arrondir à 7h en été et 8h en hiver. Puis ils mangent tranquillos leurs pancakes, café, jus d’orange, omelettes tout en s’engueulant discutant avec leurs proches. Alors peut-être qu’ils mangent en aspirant la nourriture et qu’en faite il est 7h30/8h30 quand ils sortent finalement de chez eux ; mais pour moi ils passent juste une heure à table. Puis il faut emmener les enfants à l’école ou aller chercher des donuts avant d’arriver au boulot. Donc il doit être 10h. Jusque là tout va à peu près. Sauf si comme moi, tu habites à une heure de ton travail, mais bref passons.

Ensuite vient la pause déjeuné d’à peu près deux heures. Toi, t’as le temps de manger (normalement si tu as de la chance) mais eux ils peuvent manger, faire du shopping, aller à la poste, faire une sieste crapuleuse. Ok. On dirait que, quelque soit le job, les personnages peuvent aller et venir sans problème et terminer leurs journées à 16h. Je me demande si les flics français peuvent s’absenter au milieu de leur service (Fargo) ou des scientifiques faire leurs courses dans l’aprèm (The Big Bang Theorie).

Et enfin on les voit courir pendant une bonne heure (enfin ils donnent l’impression), il fait encore jour. Ils rentrent chez eux, la douche, le repas et ils peuvent encore sortir/regarder 2 films avant de se coucher à minuit. Quelle vie mes amis !

escaladed-quickly

Dire « au revoir » au téléphone

Une fois qu’on le remarque, ça devient agaçant. Personne ne dit au revoir au téléphone dans un film. Bon dieu mais c’est une insulte ou.. ? Pourquoi les scénaristes ou même les acteurs n’ajoutent pas une rapide formule de politesse avant de raccrocher à la tronche de l’autre ?

En voici la preuve :

L’immobilier

Donc moi je galère avec mon 15m² alors que même le mec au chômage a une baraque de fou (2 broke girls, série que je ne connaissais pas avant cet article). Cela vaut aussi pour les films français. Par exemple, les flics, donc pas un salaire très élevé, ça se sait, a une maison à deux étages avec du mobilier design. Non mais non ! Quand est-ce qu’on peut voir des appartements normaux ? Je demande pas des intérieurs de films d’auteur, ravagés et décrépis mais juste un peu de bon sens ! Et pourquoi même les loosers ont du goût dans la déco ? On voit rarement des salons qui jurent ou des chambres sans vie, et pourtant j’en ai vu des chambres sans vie.

Heureusement nous avons de supers génies pour prouver qu’il y a réellement un problème de ratio dans les séries entre la vraie vie et la fiction : Les héros de séries peuvent-ils payer leurs loyers ?

Plan de l'appartement de Dexter Morgan

Les emmerdeurs

Dans les films, il y a toujours un emmerdeur ou plusieurs d’ailleurs. Quand je dis emmerdeur c’est le type qui va insulter le clan d’en face ou foutre la merde pile quand la paix peut être atteinte. Dans la vraie vie, ce genre de gens tu les dégages ou tu te frittes avec. Ils mettent juste tout le monde en danger. Mais je ne sais pas trop pourquoi, dans la fiction, ils sont tolérés et même protégés dans leurs conneries. Ça me fait juste hurler « mais tuez-le ce petit coooooon » mais personne ne m’écoute. Alors oui, sans eux, il n’y a pas souvent d’histoire mais faudrait trouver autre chose un de ses quatre. Heureusement, ce cliché a été un peu effacé dans le dernier Planète des singes, ouf !

l'emmerdeur

La sécurité

Là c’est propre à l’Amérique. C’est là où rode le plus de sérial-killer, psychopathe, zombies ou aliens mais les portes des maisons sont toujours ouvertes. Normal. Un peu comme les voitures, avec les clés dessus, c’est plus pratique. Par contre si tu es poursuivi, compte pas sur trouver tes clés ni même pouvoir démarrer d’un seul coup. Il n’y a qu’aux US qu’un tel paradoxe existe.

 

Mais tous ces détails font le charme des films et séries. Sinon comment rêverions-nous un peu ?