Bonjour à tous les homards joyeux !

J’ai adoré Mad Max : Fury Road. En faite non, j’ai pas adoré, j’ai TROP KIFFÉ SA RACE, je m’emporte. Bref, quand un ami m’a appris que le jeu éponyme sortait et qu’en plus on pouvait le trouver pour 16€, j’ai foncé. Je vous avoue tout de suite, je ne joue pas beaucoup. Ça ne veut pas dire que je m’intéresse pas aux jeux-vidéos, bien au contraire ! J’aime connaitre les nouveaux genres, les jeux qui marquent, leurs histoires et regarder les autres jouer. Et à l’heure où j’écris ces lignes j’ai fait que 4-5h de jeu.

Max, un peu comme le début du dernier film (la ressemblance s’arrêtera là), se fait attraper par les WarBoys de Scrotus (scrotum #blague) et se fait piquer sa voiture et son blouson de cuir (les salauds !). Qu’à cela ne tienne, Max a décidé d’aller chercher sa bagniole et de leur péter la gueule au passage. Hell Yeah !

J’approcherai Mad Max d’un Borderland et d’un GTA. L’univers déjà rappelle furieusement Bordeland, du sable, des mecs fous, de la ferraille et du steam-punk. GTA serait plutôt pour la partie course de voiture, volé la bagniole de l’adversaire, écraser des gens tout ça quoi. Pour le moment, le jeu me plait car il est simple, bien expliqué. Les décors sont assez magiques ! Ça faisait un bail que je n’avais pas joué à un beau jeu et je me surprend moi-même à dire « waou » devant un effet (peut-être très banal à l’heure actuelle) de flou de chaleur.

 

Fallait pas faire chier Max

Fallait pas faire chier Max

 

Je ne sais pas quand ni comment a été crée le jeu. Est-ce que le studio a fait appel à George Miller, créateur des 4 Mad Max au cinéma ? Au début, je l’avoue ne pas incarner Tom Hardy m’a déçu (mais c’est parce que Tom Hardy = <3 puissance mille) maiiiiiiiis finalement c’est pas plus mal. Seule la voix choisie en anglais pour Mad me fait chier, trop rauque, je me fous un peu de sa gueule d’ailleurs quand il l’ouvre. Nous sommes accompagné de Chum, un pauvre bossu, qui nous répare notre voiture et l’améliore et d’un chien qui nous sert à détecter les mines. On rencontre d’autres paumés comme nous et des chefs de clans qui s’opposent à Scrotusm. Forcement, ils se servent de nous comme larbin et nous envoie chercher des trucs un peu partout.

 

P'tit selfie de début de jeu

P’tit selfie de début de jeu

 

Le jeu a plein de sortes de phases différentes : course en voiture, destruction de bâtiment, combat rapproché, missions en tout genre, mille sortes d’artefacts à trouver et à collectionner. C’est très complet et j’espère que si je ne sais pas faire l’une de ses choses (genre les courses de voiture, je suis pas très douée, la panique) cela ne m’empêchera pas de finir le jeu. Il y a aussi tout un système de perfectionnement de notre voiture mais aussi de Max lui-même.

 

madmax3

Mon premier cadavre, oui, là en bas !

 

J’aime bien les choses un peu réaliste que l’on doit faire comme boire ou manger, trouver de l’essence pour sa voiture. Pour le moment, c’est pas trop dur à ce niveau, c’est plus pour les munitions ou je me retrouver tout le temps à sec. Pas grave, Max se bat comme un diable. Il y a un mode, que je n’ai pas testé mais qui me fait rire d’avance, le mode « capture ». Ce mode sert à prendre des images du jeu ou des vidéos pour les poster ensuite. Ah la génération Y ! Alors que je reste à mon bon vieux « imprime écran ».

 

Max, même quand il trouve une lampe torche, il fait la gueule

Max, même quand il trouve une lampe torche, il fait la gueule

 

Voilà, un bon jeu, pas trop dur pour la noobie que je suis, graphiquement très beau, l’histoire est sympa même si c’est du gimmik sur gimmik. Je vous laisse avec quelques images des premiers chapitres du jeu.

Portez-vous !

Mon premier massacre

Mon premier massacre

Notre soirée barbecue et gossip avec Chum

Notre soirée barbecue et gossip avec Chum

Elle est belle ma lune ?

Elle est belle ma lune ?