Le monde de Sweetberry

Moi et l’éthanol, une vraie histoire d’amour

Posté le 07.06.2012 • Dans mon monde

Je ne bois pas (enfin maintenant si, un peu plus)

Pourquoi j’ai mis tant de temps ?

Cidre de poire

Cidre de poire <3

Les raisons sont nombreuses :

  • je n’aimais pas le goût, à part le cidre de poire qui me fait vraiment plaisir (et qui me lamine sévère), aucun n’alcool ne me faisait vibrer.
  • je n’aimais pas les effets, v’la la vieille barre au milieu du front, l’impression que tes yeux se disent bonjour et cette lourdeur…
  • j’ai l’alcool mauvais ou triste, je déprime plus vite et je suis incapable de ne pas pleurer si je suis triste
  • ça me donne envie de dormir encore plus que normal, c’est peut-être lié à pourquoi je déprime
  • j’ai peur des gens qui boivent beaucoup et qui se contrôlent pas. Heureusement, mes potes boivent et savent se tenir !

En gros, je préfèrais quand j’étais normale, je profitais plus de ma soirée ! Et je pouvais (peux) servir d’historienne à tous les amnésiques. Ca leur fait plaisir quand je déballe les dossiers.

Mais tu t’ennuyais pas ?

Bah non. J’ai appris, et je suis quelqu’un qui s’amuse d’un rien. C’est vrai qu’au début, sur la piste de danse, je ne fais pas trop ma maline, mais au fur et à mesure, je prend de l’assurance et c’est comme si j’étais dans un état second. Comme je suis normale toute la soirée, je peux m’amuser de ceux qui ne le sont plus depuis longtemps. Abusé d’eux m’occuper d’eux. Les discussions avec les gens saouls peuvent être à double tranchant : soit lourde, soit drôle. Car j’ai remarqué que chez le mec bourré (je n’ai pas encore testé trop la fille bourrée) la redondance des propos est assez systématique. Le cerveau focus que sur une seule chose à la fois, pendant plusieurs heures parfois.

A la vôtre

Et maintenant ?

Maintenant, j’ai des alcools fétiches : cidre de poire (forever), gin (étonnant), rosé, vin blanc. Et parfois même du rhum et du whisky. La téquila et la vodka ne sont pas mes amies, surtout au niveau du goût.

Mais un bon Gin Fizz Tonic (je mélange les deux cocktails comme j’ai à la fois le sucre et le soda o/) ou un bon cidre de poire 🙂 Bon, le cidre, je m’en méfie maintenant, ça me monte trop vite au cerveau et ça me donne mal au ventre si je ne mange pas derrière.

Donc voilà, tout est une question de contrôle et de limite. La mienne est lorsque je dois réfléchir pour marcher. Ca arrive rarement.

Note cet article :

Comment dire...Peu mieux faireSans plusSympaGénial !
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *