Bonjour mes petits syndromes ! Aujourd’hui c’est le tour du film Mr. Wolff.

Christian Wolff (Ben Affleck) est comptable. Mais sous ses airs de personne intégrée, il est bien plus que ça. Christian, qui est un faux nom, est autiste asperger et comptable des plus grands mafieux du monde. Le monde mafieux est un monde dangereux, le Trésor Public le recherche et quelqu’un cherche à le tuer. Mais il ne faut pas commencer avec Christian Wolff car il termine toujours ce qu’il a commencé.

Mr Wolff, afficheUne idée de film assez originale sur le papier qui se révèle bien joué à l’écran. Mais le fait d’avoir fait d’un asperger une sorte de machine à tuer me dérange.

Pour en arriver à ce résultat, le père de Christian l’a forcé à aller contre ses intolérances auditives et visuelles, à ses angoisses en les rendant plus fortes et plus intenses. Pour moi, ça s’appelle de la torture physique et mentale. Mais le film nous dit que c’est pour son bien, qu’il va se faire bouffer sinon. La loi du plus fort. Arrivé à l’âge adulte, Christian passe pour un mec presque lambda. On part d’une enfance ruinée pour arriver à l’intégration. Mais quel prix et quelle vie à la fin !

Le deuxième point un peu étrange est le frère, qui lui n’est pas autiste. On ne sait jamais ce qu’il pense, c’est même plus flagrant que pour Christian. On ne sait pas trop s’il aime ou déteste son frère. Sauf à la fin, dénouement trop rapide qui à la fois s’explique et ne s’explique pas.

Mais j’ai bien aimé le personnage de Christian. Il est solidement joué par Ben Affleck, qui nous en a fait une sorte de Batman 1e degré. Cela permet de se demander qui sont les super-héros au fond ? Les autres personnages sont presque invisibles, tous ballottés par l’histoire de Christian.

Anna Kendrick arrive à jouer normalement cette femme sans histoire qui fracasse des agresseurs à coup de tête de chasse d’eau. L’enquête du Trésor ne sert à rien à part nous montrer que Christian reste un bon gars malgré ses arrangements avec les mafieux.

Un film assez étonnant mais dérangeant à certains points de vue. Mais il reste un bon film d’action !

Portez-vous bien !