Bonjour petites loutres amoureuses ! Aujourd’hui je vais parler d’un film qui est un peu trop dans l’actualité sans qu’on s’en rende compte ! Je vais à demi-spoiler le film donc si tu ne l’as pas vu, VA LE VOIR C’EST UN ORDRE ! Tu vas passer un excellent moment, je te le promets et sinon tu viens me le dire.

Nous trois ou rien raconte la biographie du père de Kheiron, le réalisateur (que l’on connait probablement tous par Bref). Hibat donc est un jeune iranien qui se soulève contre le régime du Shah puis contre celui de l’ayatollah Rouhollah Khomeini. Mais à force de se battre, et ayant construit une famille avec sa femme Fereshteh, il quitte l’Iran pour la France, où un autre combat l’attend.

Nous-trois-ou-rien.61014Pour mettre les choses au clair : ceci est un premier film. Ceci est un merveille ! Ceci est à mourir de rire sans tomber dans le pathos ou la critique facile. La vie de cet homme et de cette femme force le respect mais sans en faire des tonnes. Comme si c’était normal. Et ça devrait peut-être l’être.

Ce film c’est un peu un gros : « ta g***** » à tous ceux qui pensent que les non-né-es en France sont là pour nous détruire ou nous voler nos emplois. Ce sont juste des gens qui voulaient rester chez eux mais qui ne le peuvent pas sous peine d’être exécuter ou de devoir rogner leurs valeurs. N’est-ce pas ce que l’on souhaite tous ? Vivre selon nos valeurs et sans menace ?

Ce film c’est un peu un gros : « ta g***** » à tous ceux qui croient que les non-né-es en France ne peuvent ou ne veulent pas s’intégrer. Bien sur qu’ils veulent vivre ensemble avec nous autres les français. Ils veulent retrouver la paix, le respect et bien souvent ne demande rien à personne. Là, c’est un cas peut-être pas si exceptionnel, je sais pas, mais quel volonté ! Cet homme fait 7 ans de prison, arrive en France, apprend la langue et devient avocat et ensuite redonne confiance à un quartier ! Et sa femme, apprend la langue et devient infirmière et aide des femmes de quartiers pas toujours roses. Je les aime.

Pour en revenir au film à proprement parlé, bon dieu que c’est bien fait et bon à regarder. La chose que j’ai le plus aimé ce sont les dialogues et les jeux d’acteurs. Ils sont tous excellents, sauf le bémol pour Kyan Khojandi qui semble là juste pour la blague ou parce qu’ils sont amis. Big up à Alexandre Astier qui joue le Shah et qui est très drôle dans sa caricature. Et les dialogues qui semblent si réels, et le jeu qui va avec, on dirait presque qu’on a réellement filmé la vie de ces gens, ça semble si proche.

Est-ce que je vous ai dit

« Allez le voir ! » ?

Les décors en Iran sont magiques, je n’ai rien à dire sur la musique. Le montage est génial, avec un point d’orgue à la fin quand Adama prend des nouvelles d’une femme de la cité.

Bref, ALLEZ LE VOIR ! Par pitié, c’est vital, oublis la rolex, tu as raté ta vie si tu le vois pas ! Parce que c’est drôle, extrêmement, parce que c’est beau, parce que ça rend hommage à des vies particulières, parce que c’est délicat et ça glisse sur tes rétines comme une caresse.

Portez-vous bien et allez le voir !