Bonjour mes petits masques d’animaux ! Aujourd’hui, nous allons en territoire Stephen King pour les adaptations de Simetierre. Alors que valent ces films ?

La famille Creed emménage dans une charmante maison de la campagne du Maine avec leur mignon chat, Church. Tout serait idyllique si cette famille n’avait pas un problème avec la mort et si Church ne venait pas à mourir brutalement. Louis ne veut pas faire souffrir sa fille et veut lui cacher sa mort. Mais Jud, le voisin, lui indique un lieu où les morts marchent. Spoiler : ça part en couille.

Qu’il est dur de décrire ces films ! Les deux adaptations s’emmêlent  surtout que la 2e prend un autre chemin pour son climax médian (au milieu du flim).

Les deux films semblent très semblables mais les questions varient un tout petit peu à cause ou grâce aux micro modifs entre chaque histoire. Et je trouve ça intéressant (ces micros changements) ! Autant ne pas faire de suspense, les deux films, pour moi, sont bof. Et aucun ne fait peur.

Le premier est mielleux, les personnages ne sont pas attachants et l’impact de la terre maudite n’a que peu d’effet. Tout repose sur Louis et ses décisions. Par contre, la fin fin est plus intéressante, dans le sens où le personnage n’évolue pas.

Dans le 2e, j’ai failli m’endormir pendant 1h et les 30 dernières minutes apportent enfin l’intérêt d’une relecture. L’impact magique et fantastique est plus prenant, on sent plus l’emprise mentale de la terre maudite. L’affrontement final est plus vivant, il y a plus d’interaction, même si ça ne va pas au bout (mais je pourrais pas en dire plus sans spoiler) mais Pascow ne sert plus à rien dans cet opus.

Mais pour les deux, je regrette le manque d’éléments effrayants (peut-être pour les enfants ? Et ce n’est pas dénigrant). Les questions de la mort sont présentées dans les deux mais pas assez poussées à mon goût. Le 1e a peut-être tenté d’être plus triste, plus désespéré ; dans le 2, il y a zéro émotion (à part chez la mère mais en réaction). Mais je dois reconnaître avoir eu plus de tristesse devant le deuxième film. Plus d’empathie pour la famille, dont la mère. Bizarrement

Pour tous les aspects techniques, oulala que c’est faible. Aucune mise en scène intéressante, ni musique, tout est fait en studio, et dans le 2, ils ont abusé sur la machine à fumée.

Bref, les deux sont passables. Donc ne vous attendez pas à avoir peur, ni même à avoir des émotions, disons, que pour un après-midi pluvieux, pourquoi pas. Je pense que les réflexions autour de la mort et de pouvoir faire revenir les gens de l’au-delà seront plus intéressantes que dans ces films.

Portez-vous bien !