Si tu t’promènes en ville, ne cache pas ces beaux cheveux
Pour que ces petits branleurs te laissent tranquille
Comme disait le poète en somme :
« Sois femme ma fille car la femme est l’avenir de l’homme »