demon-inside

The demon inside

Bonjour mes petites sculptures étranges ! Aujourd’hui, un film d’horreur avec The demon inside (ou The Assent en vo) de Pearry Reginald Teo.

Joel Clarke (Robert Kazinsky) est le père de Mason (Caden Dragomer). Ils essayent de vivre ensemble le mieux possible car Joel est diagnostiqué schizophrène. Malgré leur amour l’un pour l’autre, un démon va faire irruption dans leur vie et foutre le zbeul.

The demon inside de Pearry Reginald Teo

Alors, je suis assez déçue de ce film. J’ai trouvé que le début pouvait être très prometteur et je ne sais pas ce qui le fait basculer dans un sentiment de « ok bon ».

Après, j’étais très inquiète parce que dès qu’on parle de maladie mentale, le cinéma a dû mal à faire les choses bien. Je ne suis pas spécialiste donc je ne sais pas si ça va mais une chose est sûre : la maladie mentale est toujours vue comme attirant les démons (donc négative).

Et c’est très dommage car on aurait pu avoir un père malade mais luttant. J’avais aussi espoir car il est très rare de voir un père seul, en proie à une entité. On peut citer The witch in the Windows qui montre un père luttant et essayant de comprendre, et qui est très très cool !

Ce film est une sorte d’Exorciste moderne mais pas très intéressant au final. Je me suis pas mal ennuyée. Les prêtres sont quasi invisibles, la fin est attendue et l’antagoniste pas très fin ou même menaçant au final.

Bref, une vraie déception. Mais peut-être que ça vous plaira, on sait jamais !

Portez-vous bien !

Add a Comment

You must be logged in to post a comment