Le monde de Sweetberry

The Hobbit, la bataille des cinq armées ou comment une salle de cinéma craque du zlip // www.sweetberry.fr

The Hobbit, la bataille des cinq armées ou comment une salle de cinéma craque du zlip

Posté le 12.12.2014 • Salles obscures & petit écran

Je vais y aller franco de porc : c’est une parodie de Tolkien et de Peter Jackson. Voilà. Adieu.

Si vous avez apprécié aimé ADORÉ et connaissez par cœur comme moi les Seigneurs des Anneaux, que vous avez lu le Silmarillion et les Contes de la Terre de Milieu alors vous ne pouvez qu’être déçu. Déjà l’idée de sortir le Hobbit en 3 films était absurde mais ce dernier film l’est encore plus. Si, au contraire, vous ne savez pas reconnaître Galadriel de Sauron alors allez-y, c’est du très bon spectacle !

Ceci est une alerte spoil de niveau 10. Ne continuez pas de lire sous peine de bubons sur le front ! (en vrai ne lisez pas si vous n’avez pas vu les 3, c’est plus prudent).

Ce que j’ai aimé

  • le passage du dragon, toujours aussi cool ce petit Cumberbatch. Sa voix me donne des frissons à chaque fois ! C’était bien sympa de le revoir même si c’était pour 30min.
  • la qualité de l’image. Les caméra utilisées sont six fois supérieurs en qualité que les caméra HD normalement employées. Ça donne un rendu assez fou même si ce point va aussi aller dans les points négatifs
  • le zoo. Chaque peuple a son petit animal de compagnie de guerre (bon que les chefs). Le cerf pour les Elfes Sylvains, le cochon pour les nains et des bouquetins venus de nul part. Vous avez dis cliché ?
  • les batailles épiques restent toujours aussi épiques.
  • L’apparition de Sauron et son entrevue musclée avec Galadriel, pour enfin montrer son pouvoir.

Ce que j’ai trouvé scandaleux

  • Le mix infâme qu’ils ont fait avec l’univers de Tolkien et aller jusqu’à inventer des trucs. D’où sortent ces putains de vers mange-pierre pompés sur Dune ? Et vas-y que je te mets un rasade de trolls, d’ogres du folklore nordique ; comme s’il n’y avait pas assez de bestioles dans Tolkien déjà…
  • Des bouquetins sortis de nul-part. Même s’ils sont méga stylés, ce n’est pas une raison !
hobbit-bouc

J’ai enquêté : les bouquetins viennent des méchants (enfin je crois)

  • le scénario bâclé et interminable. Pourquoi mettre un dragon alléchant dans le 2 pour le virer au bout de 30min ?
  • Des combats dans tous les sens.
  • Des fins improbables qui en faite n’en sont pas.
  • Des rebondissements à la va-vite.
  • Des deus ex-machina à base d’aigle (pratique ces aigles).
  • Une qualité d’image tellement puissantes qu’on voit les moindres faux-raccords et postiches mal collés.
  • Des dialogues à l’américaine inutiles et bateaux.
  • La cinquième armée que je cherche toujours : l’autre vague d’orque ? Les aigles ? L’ours en solo ? Les bouquetins ?
  • Le visage très étrange de Légolas : comme s’il était plâtré ou bien qu’on lui avait incrusté son propre visage

Je pense que vous avez compris que ce film m’a un peu fait beaucoup rire et la rangée au-dessus de moi, tellement que j’en ai pleuré. Je ne vous le recommande pas si vous aimez Tolkien sinon pourquoi pas.

hobbit-gne

Gné

Note cet article :

Comment dire...Peu mieux faireSans plusSympaGénial !
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *