Bonjour mes petits aliens cheatés ! Aujourd’hui, on va parler d’aliens, pour changer (j’en mange depuis 2 mois à toutes les sauces)(pour la bonne cause). Retrouvons nos amis, les Predators, les aliens rasta !

McKenna (Boyd Holbrook) est un tireur d’élite plutôt doué qui se trouve au mauvais endroit au mauvais moment car il est le seul rescapé du Predator n°1 tombé et pourchassé sur terre. Il va alors tenter d’échapper à l’armée des US qui veut récupérer la technologie mais aussi à Predator n°2, plus grand, plus shinny qui atterrit peu après.

The Predator de Shane Black

Je suis complètement à l’envers de l’opinion en ce moment. J’ai bien aimé Venom et là, je suis chafouine devant ce nouvel opus. Le film est très bon puis d’un coup, paf, le soufflé retombe d’un coup pour moi.

Mais je sais exactement pourquoi. Parce que je ne suis pas du tout sensible au personnage du Predator. C’est tout ce que j’aime pas chez l’homme et exacerbé sans réel questionnement. Dans Venom, malgré tous ces défauts, on a une morale écologique derrière. Ici, c’est évoqué pour ensuite partir dans du cynisme.

Le Predator est un chasseur et on tombe vite fait dans la débauche de virilité. Faut montrer qui c’est qui domine ! Dans cet opus, l’alien est dopé aux ADN les plus coriaces, mais même ça, l’humain reste imbattable.

Bof bof.

Quand est-ce qu'on avoue qu'on est pas les meilleurs ?

Mais j’avoue, j’ai bien ri pendant une heure. Les soldats sont plutôt sympas, l’agence Tout Risque. Le héros est putain de clichés par contre. Mais la seule nuance cool est de l’avoir créé tueur sadique. J’aurais tellement aimé qu’il rejette son enfant autiste pour montrer la force de l’hors-norme. Là, c’est très cliché et morne. Dommage.

On critique Venom pour ses incohérences mais là, on est copieusement servi aussi. On nous donne une femme pour le quota, mais si c’est pour qu’elle soit complètement badass alors que c’est pas normal qu’elle fasse des pirouettes partout, c’est non. C’était sympa les chiens mais pour ce qu’ils servent, mouai.

En écrivant, je me rends compte qu’il y a pleins de détails cool comme la bromance de deux soldats mais globalement, je suis déçue, je crois bien. Mais c’est vraiment inhérent au matériaux de base. Je regrette toujours un questionnement sur la loi du plus fort ou sur l’escalade de la force. A-t-on vraiment besoin de ça ? N’est-ce pas ça qui fait qu’on va à l’extinction ?

Bref, un bon divertissement pour celleux qui aime le personnage et le débauche de domination.

Portez-vous bien !