Le week-end dernier se déroulait le Festival de la BD numérique, renommé cette année en WeDoBD. C’est qui est magique avec ce festival est qu’il est gratuit ! Tu peux entrer comme tu veux, ressortir et revenir. Mon week-end étant un peu chargé de toute part, je n’ai pu y aller que le samedi matin. Ça a suffit pour m’ouvrir les portes du monde mystérieux de la BD (je ne suis pas très BD, je n’y connais donc pas grand chose méa culpa).

En quelques heures, j’ai eu la chance que Boulet (BouletCorp) me dédicace la BD Axolot (le site internet trop bien va voir vite ! et je t’avais parlé de la chaine Youtube à voir vite aussi).

boulet

Gniiiiiiiiiiiiii

 

J’ai aussi pu assisté à une féroce bataille de dessins. J’aurai bien aimé tenter ma chance mais bon j’étais si proche de Boulet que ça aurait été dommage. Deux participant-es avaient des tablettes graphiques pour dessiner en moins de 5 min quelque chose sur un thème donné par le public ou par les organisateurs. Ici on peut voir l’ébauche en cours du thème « Game of Throne version schtroumpfs.

contest

 

Il y avait une sorte de photomaton où l’appareil photo était remplacé par un dessinateur. En gros, se faire tirer le portrait par un dessinateur inconnu. Il fallait des jetons que l’on pouvait gagner tout au long des deux jours mais je n’ai réussi à en gagner un. Je suis tristesse aussi car j’ai loupé Cy. et Patrick Baud le magnifique. MAIS. J’ai pu voir
Thomas Hercouët (L’originale, c’est bien écoute !) en vrai qui a passé deux jours sur le plateau de L’originale a commenté ou interviewé des gens qui étaient présents.

originale

 

Même si j’y ai été qu’une matinée, je me suis bien amusée. C’est bonne ambiance et conviviale. Les animations sont variées et découvrir les styles différents de chaque illustrateurs est super ! Le petit plus, les artistes dédicaces sur n’importe quel support et ça c’est cool ! Repartir avec une rencontre brève et un dessin, ça te fait ta journée ! Je pense y retourner l’année prochaine si cela continue mais je l’espère y passer plus de temps.

Portez-vous bien !