Wrong, un petit film peu cité dans les médias qui mérite pourtant une certaine attention.

Wrong raconte l’espace d’un instant la vie torturée d’un homme qui vient de découvrir que son chien a disparu. Paniqué, il se met à sa recherche, bientôt contacté par un étrange auteur de livre pour chien. Les problèmes s’accumule et la perte de son animal le rend nerveux, ce qui n’arrange pas les choses. Cercle vicieux.

Le film est burlesque et absurde. Les choses ne sont pas « normales », et tout au long du film, cette anormalité est considérée comme la normalité. Ce qui trouble un peu le spectateur. La seule scène de discussion du « pourquoi un lapin sur un scooter comme logo de pizzeria » laisse pantois quant à son intérêt pour le film et l’histoire.

Etant une grand amatrice d’absurde, je n’ai pas été déçue et j’ai passé une très bonne heure et demie devant les trouvailles du réalisateur. Et le petit plus : l’accent franchouillard au possible de M. Eric Judor en jardinier sans autorité.

Wrong de Quentin Dupieux

Wrong de Quentin Dupieux