Bonjouuuuuuuuuuur !! Les bandes annonces d’X-men : Apocalypse m’avait fait dressé tous les poils de mon corps, et bien, le film aussi !

Comme toujours, j’ai été excité à l’idée d’un nouveau X-men, j’adore tous les films de X-men (oui même Wolverine, tut tut les rageux comme on dit sur la toile). Mais surtout ce reboot car il y a quand même une belle brochette de délicieux acteurs-trices, tant que c’est dur de choisir un-e préféré-e ! Je me suis précipitée dès qu’il est sorti donc.

X-men apocalypse raconte comment le premier mutant s’est fait endormir pendant 2000 ans et comment il ressort à l’air libre dans les années 80. On retrouve donc Xavier qui commence à enseigner dans son école, Magneto en bon père de famille, Mystic en héroïne souterraine et la bête, bah toujours identique à lui-même. Les choses se corsent lorsque le premier mutant décide d’aller chercher 4 acolytes pour l’aider à détruire le monde actuel (pour changer)(les années 80 donc) et créer une sorte de sélection naturelle des plus forts. Évidemment ça ne plait pas aux X-men qui ne sont pas entraînés et sont seulement des gosses qui découvrent leurs pouvoirs.

x-men-apocalypseJ’adore les X-men. Je le redis parce que c’est vraiment un des univers les plus riches et les plus émotionnellement intéressants qui nous est donné de voir en ce moment. Ici on y parle de la peur de sa propre force, de manque de courage, d’idolâtrie, de vengeance, de deuil, de trahison, de déportation, de racisme et d’amour quelqu’il soit.

Ce film se tourne principalement vers Magneto, qui a la pire vie du monde je pense. Dans les précédents films, on découvre qu’il est un enfant déporté d’Auschwitz  et ce film est comme une sorte de thérapie. Acceptez qu’il l’on est, toujours chercher qui l’on est, ne pas savoir pourquoi le sort s’acharne, faire des choix de vie, ne pas tomber dans la partie sombre de son âme : tant de choses que Magneto doit passer. Mais Fassbender nous offre une petite performance digne d’un Macbeth, rare pour ce genre de production qui préfère la bastion aux émotions.

Les autres acteurs/personnages ne sont pas en reste. Charles est toujours aussi vulnérable et Mystic ne sait plus comment se comporter avec les autres se balançant entre amour pour les mutants et simple devoir de les sauver. On découvre dans ce nouvel opus Jean Grey (Sophie Turner, Sansa Stark), Scott Summers, Diablo (un de mes X-men favoris, il est touchant, doux et toujours de bonne humeur malgré les horreurs qu’on lui a fait voir !) mais encore Psylocke et Tornade (la plus belle)(en faite, ils sont tous beaux)(mais elle est spécialement belle). Et il y a même une petite surprise au milieu pour les fans.

Mais surtout pour boucler la boucle si la trilogie ne devait rester qu’une trilogie. Tout dans ce film est tourné vers les anciens films, tout y est raconté pour raccrocher les wagons et c’est plutôt pas mal fait ! Il reste quand même quelques questions car je pense qu’ils sont pas fous et qu’ils cherchent à refaire de l’argent d’autres films.

Allez, quelques côtés négatifs et/ou étranges. La 3D chie dans la colle à certains plans mais que je dis chie dans la colle c’est que je l’ai remarqué ! Et je ne vois pas normalement les problèmes de 3D, je me contente de peu mais là les cargos sont dégueulasses. Heureusement ce n’est que sur certaines scènes. Après des petites trips sur les costumes. Professeur X tout sérieux, mal en point dans l’histoire et qui nous parle en petit pull en cachemire rose. PETIT PULL ROSE. J’ai rien contre le rose sur les hommes (vive toutes les couleurs pour tous les genres !) mais c’était trop là.

Bref, je ne suis pas objective sur cette série de films. J’aime l’univers, j’aimes les relations entre les personnages, j’aime qu’il nous propose un film plus émotionnel que les autres car oui Magneto fait pleurer. Bref, si vous êtes allé-es voir Civil Wars ou Batman V Superman, GO VOIR X-MEN !! C’est bien. Je file revoir tous les autres films.

Portez-vous bien !