Des profondeurs de l’océan à l’eau que l’on boit, ces symboles au cinéma

L’eau est partout, y compris en nous. Elle est plus que vitale. Il existe mille formes d’eaux et autant de symboliques. L’eau en elle-même n’est pas vraiment parlante, c’est son mouvement qui rendra la symbolique positive ou négative. Le débat “eaux vives” versus “eaux stagnantes” va-t-il prendre fin ? Vous le saurez à la fin !

L’eau purificatrice

L’eau est vitale, chaque personne sur cette planète l’a noté rapidement. C’est pourquoi l’eau a une première symbolique vitale, pure et très positive. Je passe rapidement sur le fait qu’elle féconde et étanche la soif, le Symbolik sur la pluie est disponible pour ces symboles.

Découvrir les symboles de la pluie au cinéma : « Pourquoi il pleut toujours pendant un enterrement dans les film ? »

L’eau est généralement associé à la vie, lorsqu’elle est vive. Elle est associée à la régénérescence des cellules, à la jeunesse et parfois même il y a des eaux qui rendent immortel. Il y a un nombre incalculable de fontaine de jouvence dans les mythologies. L’Esprit Saint est comparé à une fontaine d’eau vive dans la Bible.

L’eau est un élément venant de la terre. On dit que c’est “un minéral animé”. Elle prend donc quelques symboles terriens et les mets en mouvement. Les fontaines portent donc en elle, la puissance terrestre amenée dans l’air, purifié par leurs mouvements et donc la jouvence peut agir. C’est cette double action qui a donné cette symbolique.

Moonlight de Barry Jenkins

D’ailleurs, comme c’est un élément terrien et venant du ciel par la pluie, le chiffre 3 lui est souvent associé. Venant du ciel, 1, venant de la terre, 1, ça fait donc 3, car l’élément lui-même compte pour 1. C’est une logique à la Jean-Claude Van Damme. On retrouve des attributs à trois branches comme le Trident de Neptune pour l’illustrer. En Inde, les trois branches deviennent le triple temps (Shiva) puis les trois niveaux de la manifestation universelle puis les trois joyaux du Bouddhisme.

La religion chrétienne a fait de l’eau, comme du feu, des éléments importants de purification. L’eau bénite vient à bout des démons et des créatures corrompues comme les Vampires. Se plonger dans l’eau comme le Christ, reviendrait à se laver de toutes ses impuretés. Le baptême, d’ailleurs, est souvent considéré comme une seconde naissance.

Découvrir les symboles des vampires au cinéma : « De Dracula à Edward Cullen, les symboles du vampires au cinéma »

Mais ne serait-ce pas revenir à la source ? Et la source, c’est quoi mon bon ami ? Et bien, c’est le liquide amniotique, le liquide dans lequel on baigne pendant 9 mois. Incroyable, on viendrait donc tou·tes d’un utérus ?!

L’eau, c’est aussi de vaste étendue, les océans et les mers pour celleux du fond, impressionnant pour les premiers hommes. Ils découvrent vite que chaque goutte est perdue dans les autres, qui forment cette masse uniforme. Et cette masse uniforme est composée de chaque goutte. La symbolique de la dissolution apparaît. Le symbole du poisson lui est tout de suite associé, le poisson vivant dans l’eau, vivant en banc, unique et pourtant un parmi les autres. La chrétienté et l’astrologie vont reprendre ce symbole.

L’eau pure est souvent représentée en bleu dans les dessins animés. Le bleu prouve le calme et la sérénité de cette eau. Si l’eau n’est pas de cette couleur, on comprend instinctivement que l’eau n’est pas pure et l’on vient aux symboliques plus négatives. En route pour les eaux stagnantes, le plus souvent verte.

Les reflets de la mort

Eaux sombres, bourbiers, marécages, sables mouvants, couleur encre, engloutis : l’eau qui stagne est signe de mort. Les endroits, où pullulent la vermine, les maladies, les insectes et les choses pas nettes, sont très mal vus. Ils s’opposent directement aux eaux claires, vives, chantantes des rivières.

Étrangement, alors, que, dans ces eaux se passent un millier de choses, beaucoup d’espèces y vivent, les hommes ont considéré que rien n’y vivait, seule la mort y régnait. Ainsi, ces eaux sont liées à l’endormi voire plus si affinité : au trépas. Gaston Bachelard, qui a décortiqué les symboliques des 4 éléments, parle du complexe d’Ophélisation pour parler de ses symboliques liées à l’onde et la mort, venant du personnage d’Ophélie. Oh, tiens, une femme pour parler de la mort, étonnant. 

Ophélie est un personnage de la pièce de théâtre Hamlet de Shakespear. C’est une femme qui se suicide après que son mec ait tué son père. Bonne ambiance. Elle est souvent représentée, en peinture, flottant dans de l’eau calme, les cheveux détachés. Les cheveux sont associés à l’eau à cause de leur mouvement lorsqu’ils sont détachés. Tout dans cette représentation parle de l’eau et de la mort. Et cette représentation est très présente dans l’imaginaire commun.

Ce qui est fou avec les hommes est que même dans les symboliques positives, ils peuvent y nicher quelques symboles pas fun. Les eaux vives ne rebroussent jamais chemin, elles évoquent le temps qui passe, inlassable. On dit “qu’on ne se baigne jamais deux fois dans la même eau”, c’est les symboles du voyage sans retour, de l’irrévocable, de la fatalité et donc de la mort. TADA

Aquaman de James Wan

La peur des profondeur

Abandonnons les rivières pour aller vers les étendues plus vastes : l’océan. L’océan, c’est les lacs en bien plus grands et donc bien plus profonds. Oui, je sais, je balance des vérités qui dérangent. Qui dit profondeur dit… noir. Breeeu. Qui dit noir dit on y voit que dalle. Les hommes n’aiment pas ne pas voir. Je les comprends, surtout dans l’eau. Les profondeurs sont le lieu idéal pour toutes sortes de fantasmes. Je les comprends.

Nombre de cultures ayant une aptitude à la navigation racontent des légendes sur des monstres marins gigantesques. Les océans ont la capacité de cacher ces bêtes immenses. Kraken, Léviathan, Godzilla, le monstre de Cloverfield ou un mégalodon, oui pourquoi pas ! C’est pour cela que les Kaiju viennent de la mer, ils sont les monstres marins des Japonais, grands pécheurs (ils ont pas trop le choix de toutes manières).

Peur de ce qui y cachent

Les profondeurs font peur, car on ne sait ce qui s’y cache. Surtout que la faille des Mariannes fait 10 km de profondeur, il y a de la place pour mettre un tas de monstres. Mais un lac suffit pour effrayer.

Le monstre du Loc Ness en est la preuve. Les eaux troubles n’inspirent pas confiance. En même temps, j’aime pas trop ne pas voir ce qui me touche les pieds quand je nage. Manque plus qu’une algue affectueuse pour nous enfoncer sous l’eau.

Les sirènes remplissent ce rôle, créatures tentatrices qui attirent les marins dans l’eau pour les noyer. Je vous renvois vers Occulture sur le sujet !

Reflet de notre âme

L’eau est un miroir naturel. Elle porte donc les mêmes caractéristiques que le miroir. Mais il faut y ajouter les notions d’émotions. L’eau est l’élément des émotions et de sentiments. Pendant longtemps, on a cru que les larmes étaient l’apanage de l’homme. Se regarder dans de l’eau nous montrerait qui nous sommes : eaux claires pour une personnalité pure et eaux viciées pour une personnalité plutôt dérangées. Cela donne souvent de bonnes images puissent que contrairement au miroir qui est solide, l’eau bouge et le reflet peut être brouillé, non-conforme à ce qui est attendu.

Découvrir les symboles des miroirs au cinéma : « Miroir, mon beau miroir au cinéma »

L’eau dans les rêves est un signe d’un trop-plein d’émotion, surtout s’il y a inondation. Dans la célèbre scène de l’ascenseur de Shining de Kubric, même si c’est du sang (qui revient à être l’une des eaux du corps), le message le plus clairement senti est qu’ils vont se faire noyer dans une violence qui les dépasse et qui apparaîtra de manière brusque et inattendue. Perso, j’ai jamais vu 50L de sang sortir d’un ascenseur.

La forme de l’eau de Guillermo del Toro

Et voilà pour les symboles liés à l’eau. J’espère que cet article vous aura plu et appris des choses sur les symboles de l’eau mais aussi son utilisation au cinéma. Pour me soutenir, j’ai une page Tipeee pour y faire un don et une page Utip pour me financer via une pub ou deux.

Sur ce, je vous dis à bientôt, portez-vous bien et ouvrez l’oeil !

Quelques films où l’eau a une place importante

Raphaëlle Roux

Je suis une sorte de couteau suisse du web : graphiste, illustratrice, vidéaste et photographe.

1 Comment

  1. […] aura plu et intéressé ! Je n’ai pas parlé des symboles de la salamandre, du miroir ni même de l’eau etc. Mais je voulais partager combien ce film est plus progressiste qu’il n’y parait et que pour […]

Laisser un commentaire