« Plus on boit l’ombre, plus on a soif d’aurore. » in Les Misérables