Le monde de Sweetberry

Aprèm ciné : World War Z suivi de Pacific Rim

Posté le 18.07.2013 • Salles obscures & petit écran

billet-aprem-cineOuh yeah ! Je crois que je n’avais jamais fais deux films en salle d’affilés. C’est chose faite ! Je devais aller voir Pacific Rim puis je me suis dis « tiens et si j’en profitais pour aller voir WWZ, depuis le temps ! »

 

World War Z

World War Z de Marc Forster

Donc c’est avec beaucoup de retard que vient ma critique du film de notre cher ami Brad Pitt. Word War Z raconte pour la soixante douzième fois comment l’humanité va se faire bouffer envahir par un mauvais virus/bacterie/truc qui rend les gens zombies. Alors ici, on ne rigole pas ! Les zombies court et vite, ils attendent pas la pitence dans la rue, non ils vont la chercher directement au vingtième étage d’un immeuble en passant par les fenêtres. Et oui madame, si tu veux manger, tu te bouges ! Alors c’est particulièrement cool quand une marée humaine (et je m’exagère pas) déferle sur Jésuralem ou dans les villes américaines. Mais ça ne l’est pas quand il s’agit de s’enfuir.

Bon, le principe : je mord, tu te transformes en 4 secondes n’a pas bougé. Le principe : tu fais du bruit, je t’attrape pour te croquer, non plus. Il y a quelques bonnes trouvailles dont la faille des zombies même si on l’a connais vers la dixième minutes du film ou encore comment l’expert ********* en **********. Les zombies sont sympas, voire drôles. Bizarrement à partir du moment où ********, bah on a plus peur pour personne et on suit juste les aventures d’un mec qui cherchent le patient zéro. Donc voilà, pour un film de zombie, pour moi, c’était très agréable (oui j’ai peur de tout donc là ça allait).

Résumé : c'est pas le film de l'année mais c'est très sympatique !

Jour de la sortie : Pacific Rim. L’histoire de Kaiju (des monstres géants tirés des films japonais comme Godzilla) qui envahissent la terre pour une obscure raison mais qui pètent bien tout sur leur passage. Pour les éradiquer (et éviter de détruire toutes les villes de la terre), les humaines créent des Jeagers, des robots géants, qui ont pour mission d’occire nos amis les dinos.

Comme c’est Guillermo Del Toro derrière la caméra, les monstres sont juste magnifiques, les combats sont grandioses et les robots ont une certaine classe. Après, on y va pas pour un scénario béton et une histoire de ouf.

Pacific Rim

Pacific Rim de Guillermo del Toro

Résumé : très beau et esthétique mais passez votre chemin pour l'histoire.

Note cet article :

Comment dire...Peu mieux faireSans plusSympaGénial !
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *