Le monde de Sweetberry

Mary // www.sweetberry.fr

Mary

Posté le 06.09.2017 • Salles obscures & petit écran

Marc Webb

Avec Chris Evans, Mckenna Grace, Lindsay Duncan

13 septembre 2017

1h41

Drame, humour

Bonjour mes petits chats borgnes ! Aujourd’hui, on part en Floride voir Mary de Marc Webb, qui ne sort que dans une semaine. Encore un film que je suis allée voir sans savoir de quoi il s’agissait, mais j’ai vite compris que j’allais chaudement pleurer !

Mary (Grace Mckenna) est une enfant surdouée et pleine de vie. Son oncle, Frank (Chris Evans) la garde depuis que sa sœur s’est suicidée. Pour son premier jour d’école, l’institutrice comprend que Mary a des facilités. Mais ce secret découvert va entraîner une foule d’événements qui vont bouleverser la vie tranquille de Frank, Mary et Fred, le chat borgne.

Mary de Marc WebbCe film est vraiment vraiment cool ! Cette petite fille est magique, l’actrice est formidable. Je n’ai jamais vu d’enfant aussi expressive. La vie coule d’elle, dans toute sa force et sa diversité. J’aimerai être comme elle, avoir cette insouciance et cette joie spontanée. La scène dans l’hôpital est magnifique pour ça.

Le film évoque le don inné et comment les proches doivent gérer cela au mieux. S’affronte l’oncle, plutôt méthode YOLO et apprentissage par l’expérience et la grand-mère, stricte et voulant la réussite de sa petite-fille. Le film est légèrement manichéen là-dessus. La position de la grand-mère est un peu cliché, j’ai trouvé. Elle ne se remet jamais en question, et son argument de gloire ne tient pas assez.

Le deuxième axe du film montre qu’il n’y a pas besoin de relation direct pour être un parent. Même s’il est l’oncle, qu’il galéré, il est le père de cette enfant. Il lui voue autant d’amour que si c’était sa chair. Et c’est beau ! Cela permet d’explorer toutes les questions liées à l’éducation. Est-ce que nos choix sont les bons ? Est-ce qu’on ne limite pas nos enfants ? Qu’est-ce qui les rend heureux-se ?

Ce qui est vraiment bien dans ce film est que les personnages secondaires sont aussi forts et intéressants que les principaux. La voisine est tellement attachante d’entrée de jeu. La prof est finement modulée, la seule qui change d’attitude au final. Même l’avocat est sympa.

Et je ne parle pas du chat qui a une présence monstre.

La réalisation est très classique pour le genre du film : plan rapproché pour les émotions, caméra à l’épaule pour les moments de tension. Le symbole de la pluie est très grossièrement utilisé, dommage. Mais il y a un plan sublime : une discussion sur dieu où les ombres de acteurs-trices se découpent sur fond de soleil couchant. Le plan est trop cool mais un peu OVNI au milieu des autres.

La musique ne m’a pas trop emballé car souvent on aurait dit des bandes-sons de vlog, la musique cools et festive et chill basique. Bof bof.

Que dire de plus à part que c’est à voir pour chialer ? J’exagère, on rit autant qu’on pleure, et c’est la force de ce film. En plus, c’est la première fois que je vois un personnage être altruiste avec des animaux. Donc double oui et merci !

Portez-vous bien !

Note cet article :

Comment dire...Peu mieux faireSans plusSympaGénial !
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *