Trigger Warning : accouchement

Bonjour mes petites fusées en plastique ! Aujourd’hui, un petit film de suspense avec des bêbêtes vénères dedans : Sans un bruit (A quiet place). Je n’avais pas prévu de le voir car je pensais que c’était un film d’horreur alors que pas du tout ! Il m’a été recommandé par ma sœur, c’est à souligner vu qu’elle voit un film par an. C’est un post-apo, un peu angoissant avec une petite particularité. Voyons voir tout ça.

Dans un monde dévasté par d’étranges créatures, la famille Abbott a survécu. Iels vivent sans faire un seul bruit car les créatures ont une ouïe extrêmement développé. Nous allons les suivre dans ce monde devenu silencieux.

A quiet place de John KrasinskiCe film est un film sur la parentalité, comment protéger ses enfants coûte que coûte ? Mais il parle aussi du handicap car l’aînée est sourde. Comment survivre et montrer que l’on est capable lorsqu’il manque un sens ?

Ce film est juste dans ces deux problématiques. Tout d’abord, l’actrice est réellement sourde dans la vraie vie. On applaudit bien fort l’équipe d’avoir pris une concernée pour jouer ce rôle si particulier. Cela permet de mettre en exergue la sur-protection des parents sur leur enfant. Elle se sent capable d’aider et de vivre normalement mais les parents ont encore du mal à lui faire confiance.

Le réalisateur et le père du film, John Krasinski, a remanié le scénario pour y mettre les peurs des parents. Venant d’avoir un enfant avec sa femme, Emily Blunt, la mère dans le film, ils ont trouvé ça intéressant de placer la survie des personnages dans ce contexte familial. C’est vrai que l’on voit rarement des films de survie avec des parents (La route, Cargo me viennent en tête), souvent, ce sont des personnages solitaires que l’on voit. Cela ajoute un plus.

Les créatures sont vraiment cools ! Et on les voit pleins de fois et longtemps. Leur caractéristique entraîne un classique du genre mais les autres problématiques sont si cools que je pardonne facilement cette facilité.

L’intro donne le ton. J’ai trouvé que le monde, l’univers, les créatures et les personnages sont très bien amenés. Cela permet sans un mot de nous expliquer le contexte et les risques pour les personnages. Comme le film l’oblige, il y a très peu de son, de dialogues et pourtant on ne s’ennuie pas une seconde !

Bref, une agréable surprise que je vous recommande ! Il ne fait pas vraiment, on a un peu peur pour les personnages. Surtout pour une scène car même si vous n’avez pas d’utérus, vous pouvez souffrir en même temps que la personnage.

Portez-vous bien !