Bonjour mes petits vautours ! Aujourd’hui on repart chez Marvel pour le nouveau nouveau reboot de Spider-man : Homecoming. Je suis contre ces reboots incessants mais j’avoue que j’ai été séduite par ce nouveau Peter Parker.

Peter Parker est un ado comme les autres, ou presque : il est doté d’une force impressionnante et d’une agilité hors-paire. Après avoir aidé les Avengers, il attend le coup de fil de Tony Stark pour repartir en mission. En parallèle, il aide son quartier jusqu’au jour où il sent une bonne piste pour se faire bien voir des Avengers et être intégré à l’équipe. Sauf qu’il a beaucoup à apprendre.

Spiderman HomecomingTom Holland nous livre un Peter Parker plus faible mais plus émotif. Il m’avait déjà bien plu dans The Lost city of Z, il renouvelle mon contentement. Le film nous offre une palette plus large pour ce héros. La jeunesse nous donne à voir ses lacunes, son empressement, sa fougue du débutant ou encore sa volonté de bien faire et de plaire à son mentor (Iron man).

Un peu comme dans Star Wars, 2e triologie où Anakin veut bien faire et surtout veut qu’on lui fasse confiance. Souvent les aînés pensent contrôler leur recrue et ne leur donne pas assez leur change. Ici, pas de côté obscur. Peter Parker est l’ado gentil et serviable.

Il fait face au Vautour dans cet opus. Un méchant charismatisme car joué par Michaël Keaton. Mais surtout car ses buts sont nobles dans un sens. Une sorte de Robin des bois qui aurait mal tourné. On a normalement de l’empathie pour lui. La fin est géniale dans ce sens. Son costume est vraiment cool aussi. Ses yeux verts et ses ailes multi-taches géantes créent un personnage emblématique. Les enjeux de ce film sont parfaitement calibrés pour qui est Spider-man. Un mec de quartier.

Il a des très bonnes scènes. Une de tension entre Peter et le Vautour. La scène est bien rythmée et filmée pour que l’on se sente oppressé pour Peter. La chute du héros, passage obligé, est bien gérée au début puis part dans un truc un peu niais, dommage. Comme c’est un Marvel, on rit forcément. Il y a presque une blague par minute.

À part au générique, la musique est absente. Je n’ai pas fait attention à la réalisation qui fait son job. Les combats sont parfois illisibles. Bref, pas de démarcation des autres de la chaîne.

Bref, un bon Spider-man mais un basique block-buster. Si vous aimez le perso, ce film devrait vous plaire car il renoue avec un Peter gentil et honnête, sensible et drôle.

Portez-vous bien !