Bonjour les petits pipous ! Aujourd’hui, et toujours dans le cadre de la Asexual Awardness Week, je vais tenter de répondre aux questions clichés et aux incompréhensions les plus courantes chez celleux qui découvrent l’asexualité ou tous autres sexualités du spectre ACE.

Dans ces questions, certaines peuvent être dites sans savoir mais certaines personnes insistent et ne croient pas qu’une autre vision de la vie puisse exister que la leur. On parle alors d’acephobie dans notre cas (que l’on peut ajouter aux délicieuses (non) biphobie, transphobie…).

Essayons ensemble d’éviter toutes oppressions 🙂 Je vais d’ailleurs parler des ACE plutôt que de seulement des asexuel-les.

Petit lexique
iel-s : contraction de « il » et « elle » (même chose au pluriel)
lae : contraction de « la » et « le »
celleux : contraction de « celle » et « ceux »
cellui : contraction de « celle » et « celui »
Pour en savoir plus sur les pronoms agenres

« Les ACE n’ont pas rencontré lae bon-nes ! »

Cellui qui dit ça est forcement « pas lae bon-ne ». Imaginons tu es « hétéro » et je te dis que tu n’as pas rencontré la bonne personne de ton sexe pour être homosexuel en faite, c’est un peu étrange. C’est la même chose pour celleux qui n’ont aucune attirance sexuelle ou romantique. Ce n’est pas une personne qui va changer qui nous sommes.

« Les ACE ont eu une enfance difficile/été traumatisé-e », « ont peur du sexe »

Il n’y pas de traumatisme car le fait d’être ACE n’entraîne aucune souffrance si ce n’est de ne pas être reconnu à part entière. La plupart du temps les ACES oublient qu’iels le sont, comme un-e bisexuel-le ne se rappellent pas chaque seconde qu’iel l’est.

Certain-es « sexuel-les » ont des difficultés avec le sexe et ne sont pas forcement des ACEs comme l’inverse. Des ACEs peuvent trouver l’acte sexuel sympa mais sans plus.

« Les ACE ne se masturbent pas »

Les ACE sont une communauté si vastes que certain-es se masturbent et d’autres pas. Comme pour tous les autres groupes « sexuels ».

Par Shira-chan (shira-chan.deviantart.com)

Par Shira-chan (shira-chan.deviantart.com)

« Les ACE n’aiment pas le sexe ! », « Les ACES sont abstinents »

Oui, certain-es n’aiment pas le sexe et d’autres l’apprécient mais ne sont pas forcement demandeurs.

L’abstinence est le fait de se priver de plaisirs. Les ACE ne sont pas abstinents car iels ne vont pas à l’encontre d’un besoin ni se privent, il n’y a pas souvent de besoin de ce type. De plus, ils n’ont pas choisi cette (non)sexualité ! Ce n’est pas un choix d’être hétérosexuel-le, ce n’en est pas plus d’être Ace.

« Les ACE sont forcement célibataires et/ou n’ont pas d’enfants »

Certain-es ACEs sont en couple avec un-e ACE ou un-e « sexuel-le » et le vivent très bien. Chacun-e est différent-e et chacun-e trouve chaussure à son pied. Faire l’amour peu n’empêche pas d’avoir des enfants non plus.

« Les ACES sont forcement des vieilles-vieux qui n’ont plus de libido »

L’âge n’est pas un facteur pour l’absence de désir sexuel ou romantique. Comme on naît avec une sexualité, on peut aussi naître sans désir sexuel ou sans désir amoureux.

 

 

En résumé, les ACEs sont des personnes normales ! Incroyable, n’est-ce pas ? Ce sont des êtres sensibles qui ont d’autres centres d’intérêts que le sacro-saint sexe. Dans une société hyper-sexualisé, celle peut passer pour anormal ou étrange ou comme un choix, mais ce n’est rien de tout cela.

Accepter l’autre comme étant valide dans sa façon de vivre est important. D’autres visions de la vie peuvent apporter beaucoup de réponses ou d’autres points de vue enrichissant pour soi ! Bref, aimez-vous comme vous êtes et respectez les autres dans leur intégralité 🙂

  
Et les autres articles que j’ai écrit sur le sujet :

Portez-vous bien !

 

Sources & infos :